Comment bien choisir sa caméra thermique ?

camera thermique flir c2

L’utilité d’une caméra thermique est peu connue du grand monde. Beaucoup le prenne forcément pour un appareil quelconque, mais pour les spécialistes en énergie et en bâtiment, c’est un vrai coup de main. Si vous en êtes un, alors, vous devez certainement le savoir.

Pour en acheter, les propositions sont vraiment nombreuses sur le marché. Cela crée sans doute, un embarras du choix. Pour éviter ce genre de choses et faire un choix judicieux, il est nécessaire que vous sachiez sur quels critères vous focalisez. Nous avons recensé les plus importants pour vous.

Dossier informatique : Comment faire pour lire un fichier mkv sur un disque dur multimédia?

Un capteur de grande taille

Les capteurs ont un rôle primordial dans la performance de la caméra thermique. C’est grâce à elle que l’image est perçue par le dispositif. Avec un petit capteur, vous aurez une image de faible qualité. Pour cela, il serait préférable de prendre une caméra avec un capteur ayant, une taille plus ou grande. Il faudra tout de même prendre en compte l’usage que vous voulez faire de cette dernière, pour ne pas dépenser en vain.

Vidéo à voir

Refroidi ou non refroidi

Il existe deux types de caméra thermique. Il y a ceux qui ont un capteur infrarouge refroidi et ceux avec un capteur non refroidi. Les caméras à capteur refroidi sont idéales pour une analyse sur un objet situé à une grande distance. Ceci, parce qu’elles ont une intensité plus grande en vue d’un résultat plus avancée. Les caméras thermiques à capteur refroidi par contre est moins efficace et a une étendu très limitée. Elle est tout de même de bas prix.

Plus d’infos sur ce test

Une faible sensibilité thermique

La chose la plus importante dans l’utilisation d’une caméra thermique est sa capacité à faire une distinction entre les différents degrés de chaleur. Cela se caractérise par la différence entre les couleurs observées à l’écran. Plus la sensibilité thermique de votre caméra est faible, plus appréciable sera le rendu visuel. Vous pourrez bien faire la distinction, et réussir de ce fait votre analyse. C’est en cela que vous ferez mieux d’opter pour un modèle ayant cette qualité. Certaines caméra peuvent descendre jusqu’à 0,02OC. il faudra tout de même dépenser un peu plus d’euros, si vous voulez atteindre certains niveau, car cela en vaut le coût.

La mise au point

Comme avec les caméras de prise de vue, la mise au point est très importante avec les celles thermiques. Elle permet de régler le capteur en fonction de la distance de l’objet ou du sujet visé. Cela, favorise un meilleur résultat, et une caméra thermique pour usage professionnel ne peut ne pas en avoir. En effet, il existe un bon nombre de modèle qui ne possèdent pas cette fonction. Ce qui peut fausser facilement les données obtenues.

Bref, pour le choix d’une caméra thermique, vous n’avez pas à vraiment vous tracasser. Avec ces quelques indications, vous devez pouvoir y parvenir facilement. Il faudra surtout ne pas perdre de vue, vos objectifs en voulant faire l’achat, car ce qui est bien pour quelqu’un d’autre peut ne pas l’être pour vous. Demandez aussi conseil après du vendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *